Le monde des arts et de la création a compté parmi les premiers impactés par la crise du COVID. Mis à l’arrêt dès début mars et fortement impacté par des contraintes sanitaires qui ont bouleversé toute la chaîne économique entre deux confinements.

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, les Nouvelles de  Loire-Atlantique demandent à un certain nombre de militantes et de militants du département de se raconter. Chacun sera invité à dire, entre autres choses, ce qui l’a fait rejoindre le PCF, ce qui l’a marqué dans le cadre de son engagement ou encore comment il ou elle perçoit l’avenir du Parti... Cette suite de témoignages issus de générations différentes permettra de multiplier les points de vue et de donner une vision d’ensemble sur le communisme en Loire-Atlantique.

La rentrée universitaire 2020 s’est faite avec le manque de personnel enseignant et le manque de moyens, les universités se sont trouvées abandonnées par le gouvernement dans la mise en place des mesures sanitaires. La nouvelle présidence de l’Université a promis 4 masques lavables pour l’année aux étudiants boursiers et 2 aux non boursiers mais ils n’ont pas encore été distribués.

Cette année les commémorations se dérouleront du vendredi 16 octobre au dimanche 18 octobre, en hommage au 50 otages dont 48 seront fusillés à Nantes au terrain du Bêle, dans la carrière de Châteaubriant et au Fort du Mont Valérien par les nazis. Parce qu’il ne faut jamais oublier ce qu’il s’est passé en octobre 1941, de nombreuses cérémonies et commémorations auront lieu dans notre département.

«Séparatisme», ce mot d’Emmanuel Macron marque la volonté électoraliste de prendre les devants sur la droite et son extrême dans le débat en vue des élections présidentielles. Plutôt que de lutter contre les dérives sectaires, qui visent à assujettir les personnes à une structure sociale et à l’idéologie qui la justifie, c’est le communautarisme qui est remis sur la table.

Les mobilisations du personnel de l’hôpital public ont mis en lumière le profond mal-être de la fonction publique hospitalière. Mais les soignants du secteur privé ne sont guère mieux lotis. A Nantes, les salariés de la clinique du Parc sont en grève depuis le 21 septembre après avoir déjà arrêté le travail pendant cinq jours en juin. Cette clinique psychiatrique est la propriété du groupe Ramsay, géant international de la santé qui possède plus de 200 établissements dans le monde.

Ces dernières années, la France a connu de nombreux mouvements de protestation, du mouvement des « Gilets jaunes » aux manifestations appelant à une action face à l’urgence climatique, de celles en faveur de la justice sociale ou encore contre l’impunité policière et le racisme qui ont suivi l’homicide de George Floyd aux États-Unis.

Depuis 2010 et Sarkozy le service public de la formation professionnelle des adultes a été méthodiquement laminé. En 2010 cela a commencé par la casse de l’AFPA (issu du CNR) qui aujourd’hui n’est plus qu’un outil de formation à but lucratif comme les autres. Parallèlement l’État s’est désengagé de plus en plus de la mission de formation des adultes en confiant aux régions de plus en plus de prérogatives en la matière.

Lundi 28 septembre, le gouvernement présentait en conseil des ministres le projet de loi de finances (PLF) 2021, préparé par les services du ministère de l’économie et des finances. Les choix portés par ce projet budgétaire revêtent une importance majeure puisque la comptabilité nationale s’y référera toute l’année. Intégrant le plan de relance aux 100 milliards présenté début septembre, le projet de loi de finances pour 2021 conforte sa volonté de privilégier les entreprises, sans attendre quelque contrepartie que ce soit.

La reprise des hostilités entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan le 27 septembre s’inscrit à la suite d’une longue montée des tensions dans la région du Caucase. Ces deux ex-républiques soviétiques étaient déjà en conflit du temps de l’URSS au sujet de la souveraineté sur le Haut-Karabagh, région autonome peuplée d’Arméniens mais rattachée à l’Azerbaïdjan. La dislocation de l’Union soviétique a remis le sujet au centre des attentions et une longue et meurtrière guerre s’est conclue en 1994 par un cessez-le-feu précaire.

Pages