Les bibliothèques et médiathèques nantaises sont librement accessibles à tous, et rendent d’ores et déjà de nombreux services gratuitement : consultation sur place de tous les documents et ressources en ligne et nombreuses animations, celles-ci sans contrepartie financière depuis 2017.

« Suite aux courriers adressés au Président de la CARENE et au maire de Saint Malo de Guersac  restés sans réponse, nous nous sommes adressés au maire de Montoir de Bretagne, en sa qualité de Vice-président de l’intercommunalité chargé des déchets.

Lundi 8 mars à l’occasion de la journée internationale de luttes pour les droits des femmes, rendez-vous était donné par l’intersyndicales CGT, FSU et Solidaires à 15H40, place Royale à Nantes. A 15H40 puisque c’est à partir de cette heure de la journée que l’inégalité salariale entre femmes et hommes se matérialise.

L’ancien collège privé Notre-Dame-du-Bon-Conseil à Nantes est au coeur des attentions ces derniers mois et dernières semaines. Appartenant à la Fondation de la Providence liée au Diocèse ce site a fait l’objet de leur part d’un appel à projets qui avait pour objectif de trouver un opérateur pour la restructuration du site. En 2019 il était ainsi question de raser le collège et d’y faire “pousser” à la place, “Biloba Plaza” nom d’un futur centre commercial, des commerces divers et 3 500 m² de logements.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en Loire-Atlantique, le 4 février dernier, pour défendre l’emploi, la hausse des salaires et la protection sociale. Le monde des arts vivants et de la culture était lui aussi au rendez-vous.

Les agents des Industries électriques et gazières sont, depuis plusieurs semaines, mobilisés contre les plans Hercule (EDF) et Clamadieu (Engie). Plusieurs journées d’actions intersyndicales (CGT, CFE/CGC, CFDT, FO) et de grève ont eu lieu pour défendre l’avenir énergétique de la France et combattre la privatisation de ces secteurs stratégiques, indispensables au pays.

Le 23 janvier dernier, 41 délégués se sont réunis pour la 2ème conférence régionale des Pays de la Loire. Face à la situation politique actuelle, à la crise sanitaire conduisant à l’explosion de crises économique et sociale latentes, nous sommes confrontés au danger de laisser la droite et l’extrême-droite au pouvoir. Il serait irresponsable de ne pas mesurer le danger constitué par la poursuite de la politique régionale actuelle.

Les élus communistes au sein du groupe politique “Gauche Commune” à la ville de Nantes ont eu l’occasion d’exprimer leur point de vue à propos du vœu présenté en conseil municipal relatif à l’organisation d’un référendum à propos du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Sur la forme, cette proposition de vœu était conforme au respect des engagements pris lors de la campagne municipale.

Un paradoxe mérite d’être posé d’emblée : dans un parc social qui accueille de plus en plus de ménages à faibles ressources, ceux-ci ont plus de difficultés à y accéder. Selon les termes législatifs définissant les objectifs de la politique publique de logement social française, la mission du parc social serait de loger de manière décente et pour un coût compatible avec leurs ressources, des ménages qui ne pourraient pas l’être dans les conditions actuelles du marché. L’État ne remplit plus cette mission.

1er janvier 2021 : déchets et poubelles sont à l’ordre du jour, une question loin d’être anodine. Le secteur capitaliste de collecte et traitement des déchets compte 1926 entreprises, dont les géants Veolia, Suez, Derichbourg.  La « compétence » déchets est dévolue aux intercommunalités sous deux régimes : celui de la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères), et celui de la REOM, ou redevance « incitative ».

Pages