Avec plus d’une vingtaine de livres à son actif, Lydie Salvayre est une autrice qui compte dans le paysage littéraire contemporain. L’œuvre, très diverse, a quitté délibérément les parages de la neutralité et du consensus pour porter la voix des victimes du monde tel qu’il est.

Été 53. Bords de Seine, guinguette, bal. Un homme, une femme, jeunes. Quelques verres, un peu plus de regards, retour en voiture... Et prise de becs mémorable. Elle, est immigrée polonaise, son père est bloqué de l’autre côté du rideau de fer, alors le stalinisme, hein !, faut pas lui en raconter. Lui, est ouvrier du gaz, à la CGT et au Parti communiste algérien, alors, hein !, il défend ses intérêts de classe face à l’exploitation. Étincelles (véridiques), feux de l’amour, mariage.

En France, mais aussi en Italie, en Croatie ou encore en Hongrie, des dizaines de musées vont ouvrir gratuitement leur porte en soirée du 14 mai jusqu’à minuit, voire pour certains une heure du matin ! Afin de donner à la manifestation une dimension festive et ludique, les établissements participants conçoivent des événements associant le talent d’artistes, de professionnels ou de bénévoles venus d’horizons divers en proposant des animations en direction de tous les publics.

À Nantes, au cinéma le Katorza, le festival du film russe prévu du 31 mars au 3 avril est annulé. Bien que renommé – Entre Lviv et l’Oural –  il devait se tenir comme chaque année sous l’égide d’Univerciné avec la participation habituelle de l’association Russies étonNantes préoccupée par la solidarité avec les réfugiés. Cependant le cinéma le Katorza maintient une programmation de films russes et ukrainiens.

Urbains ou ruraux, périurbains, rurbains ou néoruraux, en tant qu’habitants, nous sommes définis par l’espace qui nous entoure, espace produit par notre société. Or, il a beaucoup été question, avec la pandémie et ses conséquences économiques et sociales, de recherches de nouveaux modes de vie, de nouvelles manières d’habiter liées au télétravail, à un besoin de nature, de la contrainte de circuler à moindre coût énergétique… 

En déplacement dans les régions, la direction de la Fête de l’Humanité s’est arrêtée à Nantes mardi 29 mars pour évoquer avec l’ensemble des fédérations du Parti communiste des Pays de la Loire l’organisation des stands sur le tout nouveau terrain situé sur l’ancienne base aérienne 217 du Plessis-Pâté, en plein cœur de l’Essonne.

L’Université a pour objet d’ouvrir un autre espace pour accueillir des pensées construites et progressistes. Une volonté d’avoir un autre point de vue, signe d’une distance avec les discours dominants. Une perspective qui n’a rien de minimaliste.

Elle s’inscrit dans un projet plus large d’éducation populaire, de diffusion de savoir pour construire par soi-même des repères, de la pensée critique, des argumentaires dont l’ambition est de mettre en question l’ordre social existant.

Quelques semaines seulement avant le premier tour des élections présidentielles, Les Rencontres de Sophie vont traiter d’une thématique portée par l’actualité : le peuple.

Sujet très politique s’il en est, les controverses risquent d’être vives, d’autant que, selon qui parle, à qui il est adressé et la période de l’histoire où il est prononcé, le terme de « peuple » peut être entendu de manières très différentes. 

Cette année encore, le festival nantais des littératures développe son ouverture sur l’ailleurs, son désir de questionner les cultures et les imaginaires des cinq continents.

Plus d’une centaine de rencontres se succèdent ainsi dans un certain nombre de lieux de la ville : au Château des ducs, à la libre usine, dans les maisons de quartier, les librairies, les médiathèques et bien sûr, au Lieu Unique pour un beau programme comprenant une cinquantaine d’auteurs invités.

Quelle satisfaction, dans la période que nous connaissons, de voir programmer La Folle Journée 2022 du 26 au 30 janvier, le rendez-vous nantais de la musique classique ! Pour Aymeric Seassau, adjoint communiste à la Culture à Nantes, « C’est peut-être, à nouveau, le premier événement national à être maintenu dans le contexte sanitaire ». 

Pages