La crise sanitaire et l’école à distance ont mis en évidence des disparités importantes entre les élèves. Parmi ces dernières, une véritable fracture numérique s’est révélée. 

Il est insupportable de penser que dans notre département tous les enfants ne se trouvent  pas sur un pied d’égalité face à la réussite scolaire. Le développement du numérique constitue aujourd’hui un véritable enjeu de société et un défi éducatif de première importance.
Disposer d’un ordinateur personnel est l’un des outils pour réussir ce défi.

Les discussions départementales entre le PCF et la majorité départementale n’ont pas abouti. Le rassemblement de toute la gauche n’est donc pas à l’ordre du jour du chef de file de la majorité sortante Michel Ménard. En effet, depuis plusieurs mois, les négociations départementales et locales engagées entre le PCF et ses partenaires de gauche ont buttés sur l’accord privilégie passé entre le PS et EELV à la mi-avril. Accord qui exclu le PCF d’une représentation au sein de la future assemblée départementale.

Le deuxième tour des élections régionales a très clairement porté en tête la liste de Christelle Morençais (LR) qui, réunissant 46,45% des suffrages a largement devancé ses concurrents.
Exit François de Rugy (LREM-MoDem) à 8,20% et Hervé Juvin (RN) à 10,46%. Quant à Mathieu Orphelin (div.g-PS-EELV), arrivé deuxième avec 34,87%, tout laisse à penser qu’une grande partie des électeurs de gauche, dans un contexte de forte abstention, en a peu goûté les changements de cap.

Les bibliothèques et médiathèques nantaises sont librement accessibles à tous, et rendent d’ores et déjà de nombreux services gratuitement : consultation sur place de tous les documents et ressources en ligne et nombreuses animations, celles-ci sans contrepartie financière depuis 2017.

« Suite aux courriers adressés au Président de la CARENE et au maire de Saint Malo de Guersac  restés sans réponse, nous nous sommes adressés au maire de Montoir de Bretagne, en sa qualité de Vice-président de l’intercommunalité chargé des déchets.

Lundi 8 mars à l’occasion de la journée internationale de luttes pour les droits des femmes, rendez-vous était donné par l’intersyndicales CGT, FSU et Solidaires à 15H40, place Royale à Nantes. A 15H40 puisque c’est à partir de cette heure de la journée que l’inégalité salariale entre femmes et hommes se matérialise.

L’ancien collège privé Notre-Dame-du-Bon-Conseil à Nantes est au coeur des attentions ces derniers mois et dernières semaines. Appartenant à la Fondation de la Providence liée au Diocèse ce site a fait l’objet de leur part d’un appel à projets qui avait pour objectif de trouver un opérateur pour la restructuration du site. En 2019 il était ainsi question de raser le collège et d’y faire “pousser” à la place, “Biloba Plaza” nom d’un futur centre commercial, des commerces divers et 3 500 m² de logements.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en Loire-Atlantique, le 4 février dernier, pour défendre l’emploi, la hausse des salaires et la protection sociale. Le monde des arts vivants et de la culture était lui aussi au rendez-vous.

Les agents des Industries électriques et gazières sont, depuis plusieurs semaines, mobilisés contre les plans Hercule (EDF) et Clamadieu (Engie). Plusieurs journées d’actions intersyndicales (CGT, CFE/CGC, CFDT, FO) et de grève ont eu lieu pour défendre l’avenir énergétique de la France et combattre la privatisation de ces secteurs stratégiques, indispensables au pays.

Le 23 janvier dernier, 41 délégués se sont réunis pour la 2ème conférence régionale des Pays de la Loire. Face à la situation politique actuelle, à la crise sanitaire conduisant à l’explosion de crises économique et sociale latentes, nous sommes confrontés au danger de laisser la droite et l’extrême-droite au pouvoir. Il serait irresponsable de ne pas mesurer le danger constitué par la poursuite de la politique régionale actuelle.

Pages