Constitué de militants communistes nantais et de membres de l’Atelier théâtral de l’Université permanente de Nantes, le groupe « Charlotte Delbo »présente une lecture/spectacle  « Le voyage d’Alceste », texte théâtral écrit par Françoise Thyrion d’après  l’oeuvre de Charlotte Delbo. sous la direction artistique de la Cie nantaise Science 89.

Issue d’une famille originaire du Piémont, Charlotte Delbo s’engage très jeune au Parti communiste français, elle y rencontre son futur mari, Georges Dudach, et parallèlement, fait la connaissance du célèbre homme de théâtre Louis Jouvet dont elle devient l’admirative secrétaire. En 1941, Georges et Charlotte s’engagent dans la résistance communiste et sont arrêtés en 1942. Georges est fusillé au mont Valérien, Charlotte est déportée à Auschwitz dans le convoi du 24 Janvier 1943, seul convoi de résistantes politiques où se mêlent des combattantes contre l’occupant, des femmes d’origine juive et d’innocentes victimes d’erreurs judiciaires. Des 230 déportées de ce convoi, seules 49 femmes reviendront après 27 mois de déportation. 

Le Voyage d’Alceste évoque principalement le soutien que peut apporter la poésie et le théâtre pour résister à l’intolérable fascisme. Ainsi les mots des poètes (et particulièrement ceux du grand Molière) peuvent donner la force de tenir debout et de résister à l’Enfer sur terre ! A sa libération, Charlotte consacrera une partie de son œuvre théâtrale et poétique au souvenir de la déportation et à l’invincible solidarité de ses camarades de détresse.
Françoise Thyrion

Mercredi 19 mai à 18h sur
http://100ans.pcf44.fr/direct